Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

menu accueil

Comité des Directeurs

  • Les Comités de Directeurs sont des lieux d’échange d’informations entre les territoires locaux et le niveau national :
  • Le Comité des Directeurs de PLIE a été installé le 28 septembre 2004. Il est composé exclusivement de directeurs de PLIE représentant l’ensemble des régions et désignés par leur pairs.
  • Le Comité des Directeurs de Maisons de l’Emploi a été créé en septembre 2009 de façon identique à celui des PLIE. Les objectifs, le rôle, le fonctionnement et la désignation  des deux Comités sont identiques.

Les Comités de Directeurs sont des instances d’appui, force de proposition auprès des élus de l’Alliance Villes Emploi sur des thématiques définies. Ce sont aussi des instances d’observation et de capitalisation des pratiques locales. Les Comités de Directeurs sont source de proposition par rapport aux grandes évolutions constatées, aux problématiques émergentes et aux bonnes pratiques repérées. Les Comités de Directeurs sont enfin des instances d’expertise qui portent un regard global, du fait de leur représentation équilibrée des territoires locaux, et peuvent ainsi donner des avis sur les projets et orientations proposées par les autres groupes de travail de l’Alliance Villes Emploi. Les Comités des Directeurs peuvent répondre aux sollicitations des élus de l’Alliance Villes Emploi en matière de réflexion sur des orientations ou sur des thèmes particuliers.

L’accès aux comptes rendus des comités de dir

ecteurs de l’Alliance Villes Emploi est réservé aux directeurs adhérents de l’Association

TwitterFacebook
Les documents de l'Alliance Villes Emploi, des Maisons de l'Emploi et des PLIE disponibles sur ce site Internet sont la propriété exclusive de l'Alliance Villes Emploi et des Maisons de l'Emploi et des PLIE.
Selon les articles L. 122-4, L335-2 et L335-3 du Code de la propriété intellectuelle, toute transmission de ces documents à un tiers hors du réseau des Maisons de l'Emploi et des PLIE ou des adhérents de l'Alliance Villes Emploi est strictement interdite, sauf accord formel de Alliance Villes Emploi, sous peine de poursuite judiciaire.