Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

menu accueil

Action de formation linguistique pour les salariés en Ateliers et Chantiers d’Insertion

PRESENTATION GENERALE
Structure menant l'action :
Statut de l'action :
Action terminée, reproductible
THEMES

PUBLICS
Publics de l'action :
PARTENAIRES
Partenaires spécifiques de l'action :
Autres partenaires :
Nantes Métropole a financé l’appui d’une experte linguistique permettant la construction d’un outil référentiel inédit et adapté à la réalité du public migrant sur les chantiers d’insertion de la métropole nantaise.
DESCRIPTION
Objectifs de l'action :
Permettre à un public salarié en Ateliers et Chantiers d’Insertion d’améliorer ses compétences communicatives, à l’oral et à l’écrit, dans le monde professionnel et sur son poste de travail.
Description du dispositif ou de l'action mis en place :
Construction d’un outil référentiel permettant un suivi individuel pour chaque participant. La formation s’appuie sur les documents de travail fournis par les chantiers : organigramme de la structure, planning, …
Moyens mis en oeuvre :
* Nombre de personnes mobilisées (et temps de mobilisation) :
- 2 sessions de 12 participants salariés des chantiers d’insertion,
- 2 demi-journées par semaine,
- 105 heures

* Budget : 16 405 €
Résultats quantitatifs et qualitatifs :
Un livret de compétences accompagne chaque participant tout au long de l’action. Cet outil sert de base à l’évaluation individuelle de celui-ci et permet de mesurer sa progression.

Ces bilans individuels rendent compte des progrès des salariés dans la communication orale avec les collègues et les encadrants :
- Plus grande aisance sur le poste de travail,
- Meilleure compréhension des consignes, des planning, des documents de travail,
- Prise de confiance en soi,
- Capacité à expliquer les tâches,
- Meilleure organisation personnelle en fonction de son emploi du temps.
Outils, méthodologies, logiciels développés :
L’expérimentation a permis de construire un outil référentiel : carte de compétences

déclinée en 7 axes :
1 : Se situer dans/sur son poste de travail
2 : Se situer dans des secteurs professionnels dans le cadre de son parcours
3 : Verbaliser ses compétences et son expérience professionnelles
4 : Gérer son activité en tenant compte des consignes et des normes en vigueur sur le lieu de travail
5 : Communiquer à l’oral dans le monde professionnel
6 : Communiquer à l’écrit dans le monde professionnel
7 : organiser les temps de vie personnelle et professionnelle

et en 3 paliers :
1 : découverte,
2 : approfondissement,
3 : appropriation

permettant l’évaluation individuelle de chaque participant à l’entrée et en cours de formation.

Un livret individuel des compétences est remis à chacun.

Les modalités pédagogiques conjuguent situation en activité professionnelle (chantier d’insertion) et situation d’apprentissage du français innovante en lien avec le contexte professionnel.

Les supports pédagogiques utilisés en salle étaient des supports fournis par les ACI ( fiche de poste, règlement intérieur, consignes de sécurité, planning, organigramme, etc.)

Il ne s’agit pas de valoriser le parcours linguistique par l’obtention d’un niveau linguistique tel que celui du CECRL, cadre de référence européen, mais par les compétences linguistiques développées au regard d’un objectif de départ lié au projet professionnel. Cet objectif est défini entre la personne, le référent de parcours et l’organisme de formation au démarrage de l’action.
Porteur du projet :
ESPACES FORMATION

Anne PINEAU
Tél. : 02.40.85.56.23
Mail : apineau@me-metropole-nantaise.org
Conditions de transfert de l'action :
* Conditions de réussite :
- Le cahier des charges de cette expérimentation a été construit par les référents de parcours face à l’insuffisance de l’offre linguistique existante sur le territoire. Cette expérimentation visait la construction d’une offre de formation courte et en phase avec la réalité de l’emploi.
- L’acceptation par l’organisme de formation de revoir sa méthode pédagogique, travailler différemment et avec plusieurs partenaires.
- L’implication de l’organisme en amont du projet, dans la phase bilan lors du retour d’expérience fait aux partenaires.
- L’implication des chantiers d’insertion qui ont fourni les supports pédagogiques utilisés sur les chantiers.

* Points de vigilance :
- L’implication de l’organisme en amont du projet, dans la phase bilan lors du retour d’expérience fait aux partenaires.
- Une bonne appropriation des prescripteurs de la carte de compétences afin que ceux-ci puissent définir avec le participant les objectifs attendus au démarrage et apprécier les suites de parcours linguistiques à l’issue de la formation.
- Le suivi après l’action pour avoir une lisibilité des parcours des personnes qui ont suivi la formation, à 6 mois et 12 mois après la fin de la formation.
Prise en compte particulière des problématiques d'égalité des chances et de lutte contre les discriminations :
Oui
Date de dernière mise à jour :
Mise à jour en cours

Liens hypertextes des documents disponibles :


Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires au fonctionnement

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site.

gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types],wfvt,wordfence_verifiedHuman,WLM_TEST_COOKIE,PHPSESSID

Statistiques de trafic

Ces cookies sont utilisés pour collecter les statistiques de trafic du site via Google Analytics.

_ga, _gid

Réseaux sociaux

Ces cookies servent aux partages de contenus depuis et vers les réseaux sociaux.

__utma,__utmb,__utmc,__utmt,__utmz,_twitter_sess,ct0,external_referer,guest_id,personalization_id,__cfduid,uvc
_twitter_sess,ct0,external_referer,guest_id,personalization_id
__utma,__utmb,__utmc,__utmt,__utmz,__cfduid,uvc