Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

menu accueil

Coordination des acteurs locaux dans une démarche de territorialisation des projets en vue de développer l’employabilité des publics en leur permettant de maîtriser la langue française

PRESENTATION GENERALE
Structure menant l'action :
Date de début :
01/01/2011
Date de Fin :
31/12/2015 - Fiche en cours de mise à jour
THEMES

PUBLICS
Publics de l'action :
PARTENAIRES
Partenaires spécifiques de l'action :
Autres partenaires :
-Région Ile-de-France\ -Conseil général de Seine-Saint-Denis\ -Communes de la communauté d’agglomération\ -Services de l’Etat \ -Pôle Emploi\ - GRETA GEFORME 93\ - Conseil régional\ - LE POLE, Association philotechnique, ASE0, FIDE\ - AUTRES associations du champ linguistique \ - CESOD\ - PROFESSION BANLIEUE\ - RATP\ - PLATEFORME MOBILITE \ - le plie\
DESCRIPTION
Objectifs de l'action :
 Recenser et rendre lisible le réseau des acteurs de la formation linguistique\  Améliorer la transmission d’information et le travail partenarial afin de mieux faire coïncider offre et demande de formation linguistique\
Description du dispositif ou de l'action mis en place :
 Animation des CP et CT:\ Tenu au 2ème semestre\ Comité technique du plan d’apprentissage du français du 5 juillet : 12 personnes (LE POLE, GRETA, SFM AD, LE PLIE, ASEA, Association Philotechnique…).\ \ \ \  Temps d’échanges entre acteurs\ Atelier linguistique Groupe d’animation territorial du 19/04/11 : Des pistes pour un temps d’échanges : professionnalisation des acteurs, plateforme départemental pour l’évaluation de l’offre et de la demande en matière de formation linguistique, mutualisation des moyens.\ \ \ Rencontres entre professionnels : expérience de la plateforme linguistique de la ville d’Aubervilliers, recensement de l’offre linguistique à Saint-Denis, Villetaneuse, Pierrefitte-sur-Seine…\ \  Action linguistique\ Suite à la coordination des acteurs linguistiques, des besoins non couverts (il s’agit de jeunes ne pouvant accéder au programme régional avenir jeunes de formation linguistique et de professionnalisation) par les dispositifs de droit commun apparaissent et ce public peut être considéré comme discriminé ; la MDE a mené une expérimentation dans le cadre d’un appel à projet régional Lutte contre les Discriminations permettant à 15 jeunes non lecteurs non scripteurs de bénéficier d’une formation de remise à niveau linguistique et de sensibilisation à la discrimination avant d’intégrer Avenir Jeunes. \ \ Bénéficiaires : Tous usagers et notamment les habitants des zones dites sensibles.\ \
Moyens mis en oeuvre :
0.5 ETP CM\ Prestataire \
Résultats quantitatifs et qualitatifs :
Réunions : nombre, nombre de présents, CR, \ Productions (guide…) : nombre de publications, points de distribution \ Evénements : nombre d’invitations, nombre de personnes présentes, newsletters\
Date de dernière mise à jour :
6 février 2015