Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

menu accueil

La MDE de Lys Tourcoing centralise les offres d’emploi de la Promenade de Flandre

Crédit photo : Nordéclair.fr

Crédit photo : Nordéclair.fr

À vos CV, le recrutement pour Promenade de Flandre démarre ! A quelques mois des premières ouvertures, les enseignes qui vont s’installer sur la future zone commerciale accélèrent leur recrutement. La maison de l’Emploi se charge de mutualiser les offres d’emploi et une page internet spécialement dédiée devrait voir le jour dès la semaine prochaine.

Depuis quelques jours, les choses s’accélèrent à la maison de l’Emploi Lys Tourcoing  : des enseignes qui comptent s’implanter sur le site de l’ancienne ZAC du Petit Menin ont pris contact avec elle pour lancer leur phase de recrutement. «  Aujourd’hui, nous comptabilisons déjà une centaine d’offres d’emploi , annonce Céline Decoopman, chargée de projet à la MDE. On s’attelle maintenant à les centraliser et à s’organiser correctement pour une lisibilité maximale, tant pour les enseignes que pour les postulants  ». Au cours de la semaine prochaine, une page internet dédiée uniquement aux embauches pour Promenade de Flandre va donc voir le jour avec ces premiers postes à pouvoir. Elle sera réactualisée tout le long de la phase de recrutement qui doit durer au moins jusqu’à l’été et permettra de déposer sa candidature.

Mutualiser pour mieux embaucher

Cette mutualisation via la MDE doit «  permettre aux entreprises de ne pas crouler sous les offres  » et de «  favoriser l’emploi local  », explique Céline Decoopman qui précise toutefois que certaines enseignes décideront peut-être de passer uniquement par leur propre site pour embaucher.

Le panel d’offres d’emploi se précise également : les postes de conseiller en vente ou d’hôte de caisse seront évidemment les plus nombreux à pourvoir mais des offres de manager, de responsable et dans le domaine de la logistique font également partie des recherches de certains magasins.

Pour l’heure, cinq « grandes » enseignes, dont Zôdio et Cultura, ont fait part de leurs demandes à la maison de l’Emploi. «  Il en reste donc une quarantaine et on doit déjà en rappeler certaines  », annonce-t-on à la MDE, même si les petites boutiques n’offriront logiquement pas autant de postes que les grands magasins.

La fin des vacances de Pâques devrait marquer une nouvelle accélération dans la phase de recrutement. Il reste donc encore quelques jours pour peaufiner les CV !

Non, il n’y aura pas 650 embauches

C’est le chiffre qui court après Promenade de Flandre depuis des mois. Mais s’il y a bien toujours 650 emplois prévus pour l’heure sur la future zone commerciale, ils ne sont pas nécessairement synonymes « d’embauches ». Car même s’ils restent minoritaires, «  certains postes n’ont pas été ouverts à l’externe  », explique Céline Decoopman. Cette pratique des transferts entre les différents magasins des grandes enseignes devrait donc logiquement faire baisser le nombre initial d’embauches prévu.

Une baisse difficile à quantifier tant que la quarantaine de magasins qui doivent venir s’installer n’ont pas lancé leur recrutement pour le site. Mais à la MDE, on reste sur une dynamique positive en travaillant au mieux pour que les embauches restent au maximum locales.

Le chiffre

200 candidatures spontanées ont déjà été reçues par la maison de l’Emploi Lys-Tourcoing pour le site Promenade de Flandres. Ce n’est néanmoins pas une raison de se précipiter pour candidater avant l’ouverture de la page internet dédiée qui doit être officialisée la semaine prochaine par la MDE.

Source : Nord éclair | Justine Pluchard

TwitterFacebook

Publié dans Actualités Territoriales, Agenda, Evénements

Les documents de l'Alliance Villes Emploi, des Maisons de l'Emploi et des PLIE disponibles sur ce site Internet sont la propriété exclusive de l'Alliance Villes Emploi et des Maisons de l'Emploi et des PLIE.
Selon les articles L. 122-4, L335-2 et L335-3 du Code de la propriété intellectuelle, toute transmission de ces documents à un tiers hors du réseau des Maisons de l'Emploi et des PLIE ou des adhérents de l'Alliance Villes Emploi est strictement interdite, sauf accord formel de Alliance Villes Emploi, sous peine de poursuite judiciaire.