Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

menu accueil

L’Alliance Villes Emploi demande au Président de la République Emmanuel Macron qu’un Grenelle de l’Emploi soit organisé

L’Alliance Villes Emploi demande au Président de la République Emmanuel Macron qu’un Grenelle de l’Emploi soit organisé

L’Alliance Villes Emploi, réseau d’élus territoriaux délégués aux politiques d’insertion et de l’emploi souhaite que soit entendu ses propositions pour optimiser les politiques territoriales de l’emploi et continue de réaffirmer la nécessité de tenir un Grenelle de l’Insertion et de l’Emploi.

Depuis plus de 30 ans les élus territoriaux concourent sans relâche à la cohésion sociale nationale. Ils développent, soutiennent, politiquement et financièrement, des politiques territoriales de la formation, de l’insertion et de l’emploi. Ils soutiennent des politiques innovantes, ancrées dans les territoires, des expérimentations de proximité opérantes. Elles sont réalisées de façon pragmatique : en construisant des projets partenariaux, créateurs d’emplois avec des outils innovants. Il s’agit notamment de la Gestion Prévisionnelle Territoriale de l’Emploi et des Compétences (GPTEC) et de  la clauses sociale d’insertion et de promotion de l’emploi. Des métiers nouveaux ont été créés déclinant ainsi la fonction de chargé de mission GPTEC, de facilitateur de la clause sociale d’insertion et du développeur économique.

L’Alliance Villes Emploi a organisé un temps d’échanges avec le représentant d’Emmanuel Macron sur la valeur ajoutée des politiques territoriales de l’emploi !

alliance-villes-emploi-conference-de-presse-27-avril-2017-5

L’Alliance Villes Emploi a donné le jeudi 27 avril, une conférence de presse au Conseil économique, social et Environnement (CESE) en présence de Jean-Jacques Bridey, Député-maire de Fresnes (94), représentant du candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron. A cette occasion, les politiques innovantes et de proximité que les élus territoriaux développent par le biais des Maisons de l’Emploi, des PLIE et de la clause sociale d’insertion pour gagner la bataille pour l’emploi et l’insertion des personnes, lui ont été présentées.

Le manifeste de l’Alliance Villes Emploi a été présenté ainsi que les valeurs ajoutées des Maisons de l’Emploi, des PLIE et de la clause sociale d’insertion par Michel Bernard, Président délégué de l’Alliance Villes Emploi, Danièle Cornet, Présidente de l’URTIE, Marc Detournay, Président de la Maison d’Initiatives et d’emploi du Roubaisis, Geneviève Castellane, Présidente de la Maison de l’Emploi du Gard Rhodanien et Claude Seibel, Élu délégué du Plan local pour l’Insertion et l’Emploi Midi Quercy, en présence également des représentants de médias spécialisés et généralistes.

Le représentant du candidat Emmanuel Macron, Jean-Jacques Bridey, s’est montré extrêmement intéressé et ouvert quant aux politiques territoriales de l’emploi. Il a présenté aux élus le Pacte de confiance proposé par Emmanuel Macron qui inclurait l’emploi.

L’Alliance Villes Emploi a alerté Jean-Jacques Bridey sur l’application éventuelle de l’article 7 de la loi NOTRe et les risques que peut comporter une application erronée de la coordination des outils territoriaux par les régions.

Dossier de presse de l’Alliance Villes Emploi – conférence de presse du 27 avril

Revue de presse – conférence de presse du 27 avril 2017

TwitterFacebook
Les documents de l'Alliance Villes Emploi, des Maisons de l'Emploi et des PLIE disponibles sur ce site Internet sont la propriété exclusive de l'Alliance Villes Emploi et des Maisons de l'Emploi et des PLIE.
Selon les articles L. 122-4, L335-2 et L335-3 du Code de la propriété intellectuelle, toute transmission de ces documents à un tiers hors du réseau des Maisons de l'Emploi et des PLIE ou des adhérents de l'Alliance Villes Emploi est strictement interdite, sauf accord formel de Alliance Villes Emploi, sous peine de poursuite judiciaire.